Ecouter la radio

radio

Roméo Elvis

Malade

  • 00:23

    Culture Jam, A Boogie Wit da Hoodie, Capella Grey

    Bestie

  • 00:18

    Nelly, Kelly Rowland

    Dilemma

  • 00:15

    Young Thug, Drake, Travis Scott

    Bubbly

  • 00:09

    IAM, Relo

    Vos hommes ont les mains sales

  • 00:05

    Cardi B

    Bodak Yellow

  • 00:01

    Baby Keem, Kendrick Lamar

    family ties

écouter la radio

--:-- --:--

DTER — 2021

WOLUWE-SAINT-LAMBERT JJJY DYNAMIC TAMTAM


DTER est un projet du Service Jeunesse de la commune de Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles, Belgique) à l'initiative d'Eric BOTT, Échevin de la Jeunesse, des Sports, de la Vie Associative et de l'Emploi de Woluwe-Saint-Lambert.

← Retour

Orelsan met le feu aux poudres avec L'odeur de l'essence

A deux jours de la sortie de Civilisation, son quatrième album solo, Orelsan sort par surprise L'odeur de l'essence. Près de cinq minutes de kickage pur, sans refrain. 

Une fois de plus, Orelsan marque son retour avec un clip et un titre coup de poing, qui marque dès le premier visionnage. Avant la sortie du Chant des sirènes, on avait eu droit à un Orel transformé physiquement et à la naissance de Raelsan dans le clip du même nom. Même choc 6 ans plus tard avec le désormais classique Basique, un clip en plan séquence pour un ovni musical qui annonce finalement la sortie de La fête est finie

Aujourd'hui, c'est donc au tour de L'odeur de l'essence de venir préfacer la sortie de Civilisation vendredi. Et le moins qu'on puisse dire, c'est qu'Orelsan n'a pas raté sa surprise. L'odeur de l'essence ne risque pas de devenir le tube grand public qu'était Basique : couplet unique, titre de 5 minutes. Le titre ressemble presque à une intro d'album... Et pourtant, il est placé en 8ème sur la tracklist, soit en plein milieu de l'opus de 15 titres.

Orelsan dresse ici une sorte de portrait de la situation sociétale en France, à quelques mois des élections. Forcément, la comparaison (facile) avec Suicide social a vite été faite vu le profil de la chanson. Pourtant, en termes de texte, les deux titres ne sont pas dans la même veine. Suicide social est le discours d'un homme qui déteste tous ceux qui l'entoure, et qui finit par se tirer une balle. Ici, Orelsan apporte plus le regard d'un français prenant du recul sur la situation française actuelle, à l'aide d'exemples bien précis. Là où Suicide social jouait sur les clichés des différentes classes populaires, L'odeur de l'essence est plus terre à terre et ancré dans son époque.

Alors évidement, sortir un titre dit "conscient", c'est recevoir son lot de moqueries et de critiques. C'est le jeu. Chacun aura son appréciation sur le texte du titre sorti par Orelsan. Que l'on trouve qu'il enfonce des portes ouvertes, que l'on trouve son titre engagé, ou que l'on soit entre les deux, Orelsan a en tout cas le mérite d'oser s'exposer en mettant en avant un titre qui critique. Et depuis ce midi, on ne parle que du fond musical d'une chanson. On ne parle que de musique. Est-ce que ce ne serait pas déjà ça, la réussite d'Orelsan pour son grand retour ?





Le 16/11/2021 par Martin Meyer

Autres actus DTER

DTER — 2021

WOLUWE-SAINT-LAMBERT JJJY DYNAMIC TAMTAM


DTER est un projet du Service Jeunesse de la commune de Woluwe-Saint-Lambert (Bruxelles, Belgique) à l'initiative d'Eric BOTT, Échevin de la Jeunesse, des Sports, de la Vie Associative et de l'Emploi de Woluwe-Saint-Lambert.